14 FEVRIER: LE MYTHE DE ZAKOUA

Home > Le Kiosque > 14 FEVRIER: LE MYTHE DE ZAKOUA

14 FEVRIER: LE MYTHE DE ZAKOUA

’14 FEVRIER: LE MYTHE DE ZAKOUA’, est une histoire imaginée par Fredy Manuel BODO. Ce mythe parle de l’amour entre IL et ELLE, un amour passionnel et parallèle …

Le mythe de Zakoua

IL et ELLE se rencontrèrent quelque part, dans un lieu presqu’inexistant, inconnu de tous. Ils viennent tous deux de « on ne sait où ». En gros ils viennent de nulle part. Ils ne connaissaient l’origine ni de l’un ni de l’autre mais ils commencèrent à sympathiser, ils commencèrent à s’aimer. Coup de foudre ou âmes sœurs ? ils se posèrent la question. Coup de cœur ou coup de tête? ils ne cherchèrent plus la raison.

Entamés dans une vie de bohème, ils vivaient l’amour à grande échelle. Pour eux, tout était possible, même se nourrir d’amour et d’eau fraîche.
Ils se lassent et se prélassent dans leur nid d’amour sans arrières pensées. Vices et débauche à deux, IL et ELLE ont trouvé leur univers.
« C’est le meilleur des exutoires », disaient-ils sans cesse. La passion les animait. ils vivaient aussi d’alcool, de drogue et de sexe. En se regardant les yeux dans les yeux, le désir de l’autre y brillait de mille feux. Comme dans un miroir, ils se découvraient chaque jour à visage découvert. Tel un feu ardent, leurs cœurs brûlèrent de passion.
Et leur amour se consumèrent avec passion.

Mais vint un temps où IL rêvait mariage, et ELLE pensait plus libertinage. Pensées et idées protagonistes, les maîtres chiens de la bêtise devenaient des ennemis. IL voulait changer de vie, mais ELLE se plaisait dans leur actuelle vie. ELLE essayait de le persuader mais IL pensait à procréer. ELLE désirait mourir comme une bohème anonyme, cependant IL pensait aussi famille. Et là, nous assistions à un versus, ange vs démon paraissaient-ils. Et on se demandait qui prendrait le dessus.

Cependant, vint un jour où ELLE dit à IL :<< Ton idée, j’aimerais bien la suivre, mais à une condition, le 14 Février de cette année, conduit moi à Zakoua afin de nous unir pour la vie>> IL fut tout ravi ! Le mois arrive, et le 14 se rapprochait à grand pas. Le 13, ils prirent la route en allant de nulle part jusqu’à Zakoua. IL avait la joie au cœur et lui faisait de grandes promesses, ELLE, contemplant la face de IL, la joie au cœur. Tout était fin prêt pour leur union car depuis sa décision, IL avait tout prévu pour le mariage dans l’église locale de Zakoua.

Le 14 Février rentra en scène… Ceci étant, ELLE remis en question son choix… Et son cœur était encore attaché à sa vie libre pleine de légèreté.

Le 14 Février rentra en scène. Pour cette nuit précédant le mariage, ils avaient fait chambres séparées. IL dormait avec beaucoup d’anxiété, attendant avec impatience la réalisation de son vœux le plus cher, former une seule chair avec ELLE. Ceci étant, ELLE remis en question son choix. Elle se demandait si son choix était le bon, car, malgré tout, le cœur a ses raisons que la raison ignore. Et son cœur était encore attaché à sa vie libre pleine de légèreté.

Le jour se lève, tous deux sont prêts pour se présenter à l’autel du Seigneur. Vêtus de pagnes du terroir, ils venaient de trouver leur terre de prédilection en Zakoua. Devant le prêtre, au moment des vœux d’union, IL répondit un OUI chaleureux et amoureux. Quand le tour de ELLE arriva, elle lui dit ceci: « Tu sais que je t’aime, mais j’espère que tu m’aimeras éternellement! ». Puis ELLE s’écroula, suffoqua et mourut en l’espace de cinq minutes.

IL ne comprenant pas ce qui se passe, chercha donc une raison. En pleure, la tête posée sur la poitrine de ELLE, il ressenti quelque chose d’inhabituel. C’était Un mot écrit sur papier qu’elle dû glisser dans son bustier. Il le vit et le fit sortir. ELLE, à travers cette mini lettre exprimait ses dernières volontés en lui disant ceci: « Parce-que je t’aime, je préfère mourir. Le mariage, fonder une famille c’est merveilleux, mais je préfère partir pour ne plus retourner dans mes vices après qu’on est fait un. Que DIEU et toi puissiez vous me pardonner mon acte suicidaire ». En effet avant de quitter sa chambre, ELLE ingurgita un poison qui fut la source de sa mort.

IL retourna dans la chambre de feu ELLE, sa bien aimée. Il y découvrit le flacon de son poison, vide, sur le sol et 2 autres sur son lit. Et pour demeurer dans cet amour éternel auquel ELLE lui demanda d’adhérer, il prit les deux flacons restants, les bu, puis s’écroula, suffoqua et mourrut en l’espace d’une minute. À croire que la mort le pressait pour qu’il rejoigne ELLE dans l’éternité.

C’est ainsi que Zakoua eu une renommée internationale à cause de cette histoire de cœur remplie d’intrigues qui se termina en suicide par amour.

Fredy Manuel BODO

Merci d’avoir lu… Vous avez aimé ’14 FEVRIER: LE MYTHE DE ZAKOUA’ , nous aussi, alors n’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager.

Rejoignez-nous sur :

8 thoughts on “14 FEVRIER: LE MYTHE DE ZAKOUA

  1. Félicitations cousin !
    Je ne te savais pas si fin écrivain !
    Dieu bénisse tes initiatives en lui !

    L’amour éternel nous attire tous, s’arrêter là où le bonheur est parfait…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *