Février : Mois de la santé mentale

Home > Le Kiosque > Février : Mois de la santé mentale

Février : Mois de la santé mentale

S’aimer, se donner le sourire, vivre, profiter et s’épanouir voilà ce à quoi la plupart d’entre nous aspire. Il n’y a rien de plus magnifique et de plus magique. Rentrer dans son année avec un bon état d’esprit, des idées toutes fraîches et bien agencées fait également parti des choses qui nous poussent à aller de l’avant puisqu’il est important de nourrir notre esprit au même titre que nous nourrissons notre corps. C’est pourquoi en ce mois de Février, qui est le mois de l’amour et de la santé mentale, ce poème qui suit vient décrire l’état d’une personne qui s’est laissée couler par la dépression mais qui cherche à tout prix à se relever. Cette personne a compris qu’il est plus important de vivre que de survivre, d’aimer plutôt que de se laisser anéantir.

“Je suis la personne que je suis,
Mais je suis celle qui n’est pas moi.
J’écoute ce qu’il ne faut pas,
Et j’ai des yeux sur l’impossible.
Je vis comme je peux,
Même si parfois je peux vivre comme je veux.
Je ne vois pas la fin des choses,
Ce qui m’irrite sans arrêt.
J’ai des doutes, un semblant de bonne santé.
Je suis là sans être là,
Parce que ma présence, c’est mon absence.
Je pleure des larmes d’or et je cache mes paroles d’argent.
À gauche et à droite, tout une foule,
Mais la solitude me tire par les cheveux.
Les yeux ouverts, l’esprit obscure,
Je dis à mon âme ‘nous sommes perdus’.
Je marche avec mes idées errantes,
Où vais-je? Je n’en sais rien.
Mes pensées sont brouillées,
Et j’ai perdu tout lien avec le vrai moi.
Mon corps qui devient fragile,
Mes bras deviennent lourds, mes pieds me ralentissent.
Je ne peux plus compter mes doigts,
Mes paupières sont lourdes.
Mais je ne veux pas sombrer, je cherche la lumière,
Une lueur d’espoir,
Un changement,
Du renouveau.
Je veux croire que c’est possible de revivre,
Sentir le vent m’emporter me fait du bien,
Avoir les idées claires,
Et sentir le sourire sur mon visage,
À nouveau…”

Ce poème vient donc comme un appel, un cri de paix mais en même temps de révolte, de joie mais aussi de force, d’amour mais aussi d’abnégation parce qu’il est important de vivre. Peu importe qui vous êtes, peu importe votre couleur de peau, peu importe la où vous vous trouvez, peu importe votre situation, ne vous laissez pas séduire par les chants et les sifflements de la dépression, fermez vos oreilles aux paroles de la tristesse et fuyez les pièges de l’affliction. Toutefois, sachez que vous pouvez toujours tenir le bâton de l’espoir, la vie, et la tranquillité car il est aux racines d’une vie meilleure.

Artemas Diwann – FOCUSKRO

Rejoignez-nous

10 thoughts on “Février : Mois de la santé mentale

  1. Ouais, bravo. Ces vers viennent comme un coup de massue pour briser les miroirs reflétant la pauvreté de l’âme , les forteresses érigées par nous et agissant contre nous.

    Je comprend que nous sommes les créateurs de notre déséquilibre mental.

    Merci Sacré Di-Art🌹

    1.  »les forteresses érigées par nous et agissant contre nous. » C’est totalement profond… Certaines situations produisent aussi notre mauvaise santé mentale, pas que nous, mais il faut réussir à se battre.

  2. Hey there. I found your site by the use of Google whilst looking for a related topic, your site got here up. It appears good. I have bookmarked it in my google bookmarks to come back then. Sheela Maxie Gotthelf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *